art et essai recherche montpellier
f

Tous nos films sont en V.O. sous titrée français

Téhéran Tabou

Ali Soozandeh
Tehran Taboo
Iran
2017
1h36
Elmira Rafizadeh, Zahra Amir Ebrahimi...
Semaine de la Critique - Cannes 2017

Téhéran : une société schizophrène dans laquelle le sexe, la corruption, la prostitution et la drogue coexistent avec les interdits religieux. Dans cette métropole grouillante, trois femmes de caractère et un jeune musicien tentent de s’émanciper en brisant les tabous. Le cinéaste Ali Soozandeh utilise la technique de la rotoscopie, afin de dénoncer l'hypocrisie et la corruption de la société iranienne. Ce procédé consiste à filmer des comédiens en prises de vues réelles et les redessiner image par image pour en faire des personnages animés aux traits et aux gestes réalistes, le chef-d’oeuvre du genre demeurant "Valse avec Bachir" d’Ari Folman (2008). Cette technique est certainement utilisée ici pour subvenir à l’impossibilité de filmer en prises de vues réelles un tel récit dans l’Iran d’aujourd’hui. Les femmes tiennent le premier rôle, celui de victime. A travers le destin de ces trois femmes, le réalisateur se permet de traiter de la répression politique (interdiction de se tenir la main dans la rue sans être marié), du pouvoir des hommes (besoin d’une autorisation du mari pour que la femme puisse exercer un métier) et des tabous sexuels. Ali Soozandeh n’y va pas par quatre chemins et propulse le spectateur dans diverses histoires qui vont former, au fur et à mesure, un grand puzzle. Le caractère inédit et explosif des situations mises en scènes confère au film la valeur d’un témoignage captivant.

séances

mercredi 18jeudi 19vendredi 20samedi 21dimanche 22lundi 23mardi 24
17h5017h5017h5017h5017h5017h5017h50